5 mars 2024

Lycée César Baggio

DES SCIENCES DE L'INGÉNIEUR

Témoignage de Matthieu L. (ENSEA Cergy)

J’ai choisi Baggio car c’était une des quelques prépas en France qui proposait une PTSI, donc proposant un cursus centré autour des Sciences de l’Ingénieur, matière que j’avais découverte au lycée et qui m’avait extrêmement plu. De ce fait, j’ai mis cette prépa dans mes premiers choix ParcourSup et donc après avoir obtenu mon BAC, j’ai été accepté là-bas.

Pendant toute ma scolarité avant la prépa, j’avais des facilités qui faisaient que j’arrivais à avoir un niveau plutôt correct sans vraiment travailler à fond ( “ne force pas son talent” mettaient en commentaires certains de mes profs haha).

En premier lieu, je n’avais pas du tout en tête de faire une prépa car j’avais des gros gros préjugés sur ce cursus, du genre : ne pas avoir de vie pendant 2 voire 3 ans, être noyé sous les cours et avoir la tête remplie de formules à apprendre par coeur, voir ses résultats chuter drastiquement, faire un burnout,… Après avoir pris ces préjugés et les avoir mis à la poubelle, je me suis penché sur les bienfaits que pourraient avoir la prépa sur moi et tous les débouchés qui pourraient s’ouvrir à moi. J’ai alors décidé de tenter l’expérience de la prépa et me suis lancé dans cette aventure, à Baggio donc.

J’ai très vite vu les bienfaits de la prépa et ce dès la première année : je me suis directement mis au travail car c’est ça le secret, travailler RE-GU-LIE-RE-MENT. Certes, les cours sont denses et les formules sont très nombreuses mais, quand on saisit leur sens et comment les utiliser, tout devient comme un puzzle immense à assembler au fur et à mesure des connaissances acquises. C’est loin d’être simple, les notions doivent être bien assimilées en peu de temps, les journées se terminent bien après les cours car il faut travailler le soir. C’est assez fatiguant, mais, quand le rythme est pris, ce n’est pas si terrible. Et puis vos collègues de promos sont aussi dans le même “pétrin” que vous, c’est ce qui fait qu’il y a un fort esprit de cohésion et de fraternité qui s’établit entre tous. Le groupe permet de maintenir une relation sociale mais aussi d’entraide et d’échange car chacun a ses chapitres ou matières phares. Ce qui fait qu’ensemble, on peut quasi tout faire et comprendre.

Les professeurs sont géniaux (mais vraiment) car comme ils ne s’occupent que de nous, ils sont très disponibles et peuvent répondre à toutes nos questions et nous aider quand nous sommes en difficultés. L’effectif d’une trentaine d’élèves est un gros point fort car il permet également de suivre aisément les cours.

Pour finir, la prépa m’a littéralement transformé en machine de guerre à travailler. En effet, j’ai acquis une réelle rigueur et des méthodes de travail, ainsi qu’un bagage de connaissances très large me permettant d’être performant sur un maximum de domaines. Maintenant étant en école d’ingénieur (2e année à une école très cool nommée ENSEA à Cergy, école spécialisée dans tout ce qui traite d’électronique), je travaille toujours avec la même envie et avec le réel plaisir de voir que pendant 2 ans j’ai fait des sacrifices qui font que maintenant j’étudie dans un domaine qui me plait et que dans moins de 2 ans, je rentrerai dans le vaste milieu du monde du travail.

PS: Ne pas négliger le sport en prépa : le lycée a une salle de musculation incroyable permettant de décompresser comme il faut après les cours, mais il y a aussi d’autres sports proposés et tout aussi bien !

LEFLON “Joke Hair” Matthieu, promotion 227 (2020-2022), sorti de 2 ans de prépa et toujours vivant !